manSha

– ACTIF AU SEIN DU LABO DEPUIS 2020 – 

On ne serait pas surpris si on nous annonçait que ce nouveau-né de la scène rap, virtuose de la langue française à la plume aiguisée et au style éclectique, était en réalité le fils caché de Prévert, Népal et d’un chaman sud-américain. 

Discret quand il ne rappe pas, sa maîtrise du texte et sa capacité à surfer sur l’instru comme sur une planche de surf ont su imposer le silence dès ses premières maquettes en studio. 

Du hip-hop poétique à la trap qui cogne en passant par quelques gouttes de musique techno, de funk et de soul, il compose sa musique comme un patchwork, avec le recul d’un vieux sage et l’enthousiasme d’un jeune premier.